FANDOM


Euphemia li Britannia
Euphemia li Britannia
Kanji ユーフェミア リ ブリタニア
Romaji Yufemia ri Buritania
Alias Princesse du massacre, Princesse Génocide, Euphie
Caractéristiques
Nationalité Britannienne
Sexe Femme
Taille 172 cm (5'8")[1]
Poids
Date de Naissance Octobre 2001
Signe astrologique Verseau
Âge 16 ans (Saison 1)
Statut Morte
Yeux Violets
Cheveux Rose
Infos Professionnelles
Affiliation Empire de Britannia, Zone 11
Rang Troisième Princesse du Saint Empire Britannien
Famille Connue Charles zi Britannia (Père)

Victoria li Britannia (Mère)

Cornelia li Britannia (Soeur)

V.V. (Oncle)

Lelouch vi Britannia (Demi-frère)

Nunnally vi Britannia (Demi-soeur)

Clovis la Britannia (Demi-frère)

Odysseus eu Britannia (Demi-frère)

Schneizel el Britannia (Demi-frère)

Guenièvre de Britannia (Demi-soeur)

Carine ne Britannia (Demi-soeur)

Knightmare
Première apparition
Manga
Anime Épisode 11
Doublage
Japonais Omi Minami
Français Chantal Macé

Euphemia li Britannia (ユーフェミア リ ブリタニア, Yūfemia ri Buritania), 16 ans, est la troisième princesse de la Famille Impériale Britannienne, demi-sœur de Lelouch vi Britannia. Elle est aussi le Sous-vice-roi de la Zone 11, un rôle qui ne lui convient pas particulièrement. Euphemia admire sa sœur aînée, Cornelia, mais déteste la guerre en général.


Apparence Modifier

Euphemia est une femme assez grande, réputé pour sa grande beauté et son charisme. Elle a de long cheveux rose, et de grands yeux violets expressifs. Elle se coiffe souvent avec deux gros chignons sur chaque coté de sa tête, le reste de ses cheveux étant lâchés sur son dos. Elle porte le plus souvent de longue robe de couleurs claires.


Personnalité Modifier

Euphemia est une personne douce, calme et intelligente, mais également très déterminée. C'est une personne de confiance qui ne fuit pas ses responsabilités. Elle déteste toutes formes de violences ou de haine, néanmoins elle est capable de piloter un Knightmare, comme on le voit dans la bataille à l'île de base Shikine de l'Empire. Elle adore sa grande sœur Cornelia sur qui elle peut compter et se confier. Bien qu'elle soit membre de la famille royale britannienne, elle reste gentille et ouverte d'esprit à tous ceux qui l'entourent et traite tout le monde avec respect même les non-britanniens ; ce respect universel provient probablement de ses propres expériences avec ses frères et sœurs Lelouch et Nunnally dont la mère n'était pas de la noblesse et a donc été considérée avec dédain par les autres membres de la famille impériale britannienne. Elle est la deuxième personne de la famille impériale à découvrir que Lelouch est vivant et le premier à connaître son alter ego sous le nom de Zero, après l'incident de détournement d'hôtel. Dans son enfance, elle était très proche de Lelouch et Nunnally. Elle développe un lien étroit et romantique avec Suzaku Kururugi en raison de leur conviction commune.

Histoire Modifier

Euphemia est présenté dans le cinquième épisode, où elle saute de sa fenêtre de plusieurs étages et atterrit dans les bras de Suzaku. Ils passent la journée ensemble dans la zone 11, sans que Suzaku ne sache qu'elle est une princesse de Britannia. Ils deviennent rapidement amis et Euphemia, après avoir révélé son identité en tant que troisième princesse de Britannia, lui demande de l'aider dans son combat.

Lorsqu'elle est prise en otage avec un groupe de touristes par le Front de libération du Japon dans un hotel du lac Kawaguchi, Euphemia tente d'utiliser sa position royale pour libérer les autres otages. Lelouch, alors sous l'identité de Zero, libère les otages grace au Chevaliers Noirs. Lelouch remarque que Euphemia n'a pas changé depuis leur enfance et n'est pas surpris de la voir agir ainsi.

Préoccupée par la sécurité d'Euphemia, Cornelia persuade sa jeune sœur de choisir un chevalier pour la protéger. Après avoir résolu le conflit entre ses propres idéaux et les conseils de Cornelia, Euphemia choisit Suzaku Kururugi. Cornelia craint que les idéaux d'Euphemia n'attirent des ennuis à sa sœur et prévient Euphemia que la politique de discrimination contre les Britanniens honoraires comme Suzaku est si fermement établie qu'elle pourrait être exposée aux rigueurs et aux dangers de la compétition pour le trône, sachant que seule une Impératrice pourrait changer une telle politique. Peu importe, Euphemia s'en tient catégoriquement à sa décision et Suzaku reste son chevalier jusqu'à ce qu'il se retire volontairement après avoir été arrêté pour avoir déserté les lignes de front pendant une bataille contre Zero. Euphemia entre dans un état de dépression car elle se sent inutile, mais une rencontre avec Nina lui permet de découvrir qu'elle a développé des sentiments pour Suzaku. Suzaku se lance alors pendant ce temps dans une bataille avec un nouveau prototype relié à Lancelot. Son niveau d'énergie baisse, Euphemia fait une transmission et déclare qu'elle lui ordonne de l'aimer et qu'en retour elle aimera chaque parcelle de lui. Suzaku lui rend la pareille et déclare son amour pour elle. Euphemia le convainc alors de la rejoindre à nouveau en tant que chevalier.

Immédiatement après la bataille de la base de l'île de Shikine, Euphemia rencontre Zero, alors que les deux jeunes gens sont échoués sur une île voisine. Ayant déduit l'identité de Zero de leur rencontre précédente, elle le convainc de se démasquer, promettant de garder le secret.

Elle va à l'Académie Ashford pendant le festival de l'école juste pour voir Suzaku. L'évenement lui permet de renouer inopinément avec Lelouch et Nunnally. Euphie et Nunnally ont passé du temps à avoir une bonne conversation sur le bon vieux temps et Nunnally dit à Euphie de promettre de garder secret de sa royauté et de celle de Lelouch. Lelouch dit à Euphie que c'est la dernière fois qu'ils se verront. Euphie dit qu'elle n'a jamais été aussi heureuse. Lorsque les médias la surprennent en visite à l'école, Euphemia fait une annonce surprenante : souhaitant vivre les jours de paix qu'elle a eu avec Nunnally et Lelouch, elle déclare l'établissement de la Zone Administrative Spéciale du Japon pour le peuple japonais. Cela va complètement à l'encontre des plans de Lelouch. Bien qu'elle ait été désapprouvée par d'autres représentants du gouvernement, ses plans vont de l'avant avec l'aide de son frère aîné Schneizel el Britannia, qui semble soutenir son idée et promet d'en informer Cornelia.

Lelouch, quand il la rencontre en temps que Zero, révèle son opposition à ce plan, mais comprend ses convictions quand elle révèle qu'elle le fait pour le bien de Nunnally. De plus, on apprend qu'Euphemia a révoqué son droit de succession au trône britannien. Après avoir finalement accepté la proposition d'Euphemia, Lelouch lui annonce en plaisantant qu'il pourrait lui faire faire tout ce qu'il veut, comme par exemple, un génocide sur les japonais. Son Geass s'active à son insu, et l'ordre qui à la base n'était qu'une plaisanterie, se transmet bel et bien à Euphemia. Celle-ci essaie d'abord de résister à l'ordre et réussit brièvement, mais est bientôt dépassé par le pouvoir du Geass. Sous son influence, elle conduit l'armée britannienne à massacrer d'innombrables innocents. La mort au coeur, Lelouch décide de profiter de la situation, faisant croire à tous les Elevens et à l'Ordre des Chevaliers Noirs que Euphemia les a trahis. Les larmes au yeux, il ordonne l'assassinat d'Euphemia avant de lui tirer lui même une balle dans le ventre. Il révèle au spectateur qu'il considérait Euphie comme son premier amour. Il profite néanmoins du chaos pour rallier la population japonaise en colère en une armée massive et la diriger contre les forces britanniennes.

Le corps d'Euphemia est récupéré par Suzaku et elle passe ses derniers moments avec lui, sur un lit d’hôpital. Sasn doute à cause du Geass, elle ne se rapelle pas du crime qu'elle a commis, et elle demande à Suzaku si elle a pris la bonne décision. Suzaku décide de mentir et lui dit que les Japonais étaient heureux. Elle pleure de joie en lui disant qu'elle est heureuse que ça ait marché. Réalisant qu'elle a peu de temps, Euphemia incite Suzaku à rester à l'école et meurt le sourire aux lèvres. Sa mort laisse une froide rancoeur pour Suzaku et Cornelia, qui sont plus résolu que jamais à arrêter Zero. Lelouch est également profondément affecté par la mort d'Euphemia et décide de combattre et de vaincre Britannia une bonne fois pour toutes.

Relations Modifier

Suzaku Kururugi Modifier

Euphemia et Suzaku s'aiment. Leur relation fait obstacle aux plans de Lelouch puisque Lelouch avait l'intention d'avoir Suzaku comme tuteur de Nunnally. Suzaku a été émotionnellement écrasé quand Zero a tué Euphemia. Avant de partir au combat, Suzaku a appelé Lelouch par le numéro d'Euphie et discuté de leurs actions et Suzaku a alors avoué qu'il était prêt à tuer n'importe qui sur son chemin vers Zero. C'est pourquoi, tout au long des deux saisons, il a connu des changements drastiques et est prêt à tuer ou à faire souffrir quiconque pour faire fructifier sa vengeance. Suzaku n'a pas vraiment lâché le chagrin après la mort d'Euphie. Il est montré haïssant Lelouch, quand il a été révélé qu'il était Zéro, et ayant l'intention de le tuer et de mettre fin à son règne avant qu'il ne devienne le Knight of One. En fin de compte, Suzaku a épargné sa vie pour des raisons inconnues, car il a eu du mal à reconnaître ses tentatives de le sauver. Cela a conduit à des événements tels que l'exil de Zero puisque Suzaku ne voulait pas que Nunnally partage le même sort qu'Euphie. Il est possible que le point de vue de Suzaku sur Lelouch ait commencé à changer, mais depuis que Nina voulait tuer Zero, Suzaku ne pouvait pas oublier ce qui s'est passé. Mais Suzaku n'a pas perdu beaucoup foi en Lelouch puisqu'il voulait remettre en question ses actions et surtout pourquoi il a tué Euphie puisqu'il aurait pu y avoir un autre moyen. Après avoir réalisé la vérité, Suzaku a peut-être commencé à avoir un changement d'opinion soudain sur Lelouch. Suzaku déteste aussi Charles et le Geass en tant que coupables des actions tragiques d'Euphie.

Cornelia li Britannia Modifier

Cornelia, la grande soeur de Euphemia, tenait à elle plus que tout au monde. Elle quittera ses obligations de princesse pour enquêter sur le Geass et laver le nom d'Euphemia suite au massacre des japonais, celle-ci étant désormais surnommée la Princesse Génocide. Elle a partiellement réussi, mais le nom d'Euphemia n'a été entièrement effacé que lorsque Lelouch, devenu empereur de Britannia, a commis des crimes encore plus atroce qu'elle.

Lelouch vi Britannia Modifier

Euphemia est la sœur cadette de Lelouch, et on sait que Lelouch la considerait comme son premier amour. Avant leur exil, Lelouch et Nunnally jouaient et regardaient les étoiles avec Euphemia, à Pendragon. Lelouch et Nunnally ont profondément manqué à Euphemia quand ils ont été envoyés au Japon, et quand ils ont été annoncés morts. Finalement, Euphemia a commencé à se demander qui est Zero quand la possibilité qu'il ait une rancune contre la famille impériale britannique est révélée lors de l'attaque terroriste au cours de laquelle Euphie se dénonce comme princesse britannienne.

L'épisode de l'île des dieux fait évoluer leur relation. Quand Zero affronte Euphemia une deuxième fois, elle demande s'il est Lelouch, question à laquelle il répond en enlevant son masque et révèle qu'il était vivant à Euphemia, ce qui lui fait pleurer de joie en voyant son frère perdu depuis longtemps. Elle a révélé qu'elle trouvait justifiée la colère de Lelouch envers Britannia et la famille impériale.

Bien qu'elle ait trouvé la raison pour laquelle Lelouch est devenue Zéro, elle souhaite cependant qu'ils puissent redevenir ensemble. Lorsqu'elle établit la Zone administrative spéciale du Japon, Lelouch s'y oppose. Lorsqu'il la confronte lors de la cérémonie, elle révèle qu'elle le fait pour le bien de Nunnally et pour protéger Zero. Lelouch décide d'être d'accord avec la zone, mais quand son Geass devient permanent (avec l'ordre de tuer tous les Japonais accidentellement) il se rend compte qu'il doit tuer Euphemia. Lorsque Lelouch lui a tiré dessus, il déclare qu'elle a été son premier amour. C'était l'un des plus grands fardeaux et péchés sur son âme et quelque chose qu'il n'a jamais été capable de se pardonner.

Nina Einstein Modifier

Euphemia a eu un effet profond sur Nina pendant son mandat dans la Zone 11. En raison de sa peur intense envers les Elevens (ou Japonais), lorsque Nina a accidentellement appelé un membre du Front de libération du Japon un onze, le membre était profondément en colère, se sentent aggressé. Pendant qu'Euphemia regardait l'événement se dérouler alors que le membre menaçait Nina, ses gardes du corps ont essayé de la persuader de ne pas interférer. Quand le membre a commencé à emmener Nina, Euphemia ne pouvait plus supporter de regarder cela et a demandé à l'homme de laisser Nina partir. Après qu'Euphemia a révélé son identité, elle a demandé calmement à Nina si elle va bien. A l'insu d'Euphemia, ses actions pour sauver Nina ont laissé une impression durable sur Nina.

Nina a informé Milly de son désir de remercier Euphemia pour ce qu'elle a fait à l'hôtel. Ses sentiments à l'égard de Euphie se sont transformés en une obsession malsaine. Lorsque Nina a découvert qu'Euphemia était au Clovis Memorial Museum, elle s'est immédiatement précipitée au musée. Lorsque Nina a essayé d'appeler Euphemia pour être attaqué par la police pour intrusion, Euphemia a immédiatement reconnu Nina, qu'elle avait aidée durant l'incident de l'hôtel. Elle a ordonné à la police de laisser partir Nina, car elle était une de ses amies, à la grande surprise de Nina.

Après avoir emmené Nina chez elle et lui avoir donné des vêtements de rechange, Nina a informé Euphemia de sa gratitude pour l'avoir sauvée. Quand Nina a accidentellement dit à Euphemia qu'elle était une "déesse" pour elle, Euphemia a accepté les remerciements, mais se sentant toujours auto-dégradée, admet qu'elle n'est rien. Nina réprimande ceci, mais dit ensuite qu'il n'y a rien de spécial en elle, car elle n'est ni jolie ni royale. Euphemia essaie de dire qu'elle est mignonne, mais Nina le nie, ce qui fait qu'Euphemia réalise qu'ils se ressemblent en ce qu'ils se détestent tous les deux. Nina a dit à Euphemia que Suzaku lui a fait peur (même si elle savait que Suzaku ne ressemble en rien aux Elevens qu'elle avait déjà rencontrées auparavant), mais elle ne peut pas se résoudre à haïr Euphemia pour sa décision de faire de Suzaku son chevalier parce qu'elle a besoin d'elle. Les paroles de Nina ont amené Euphemia à réaliser ce qu'elle peut faire pour elle et Suzaku pour surmonter leurs fardeaux et leurs peurs. Euphemia a dit à Nina qu'elle était heureuse de se lier d'amitié avec elle et qu'elle était reconnaissante pour leur conversation.

Leur conversation a également aidé Nina. Elle a été vue dans une humeur joyeuse pendant le festival de l'école. Lorsque Euphemia a été découvert à la fête de l'école, Nina a été prise par surprise. Elle a essayé d'atteindre la princesse pour l'aider à s'échapper, mais elle a échoué. Bien que Nina ait été choquée par la déclaration que l'Euphemia a livré au monde, elle a décidé que si c'est la décision d'Euphemia, elle la soutiendra. Tragiquement, la mort d'Euphemia aux mains de Zero a fait que Nina est devenue mentalement instable. Elle a essayé de venger Euphemia pendant la Black Rebellion mais a échoué. Le frère d'Euphemia, Schneizel, a pris note de la dévotion de Nina pour Euphemia et l'a emmenée dans un laboratoire de recherche à Dallas, au Texas, pour devenir son chef dans son équipe de recherche Vogue. Schneizel a essayé de garder Nina stable en l'informant de la manière dont Euphemia agirait et se comporterait en public. Il se servira tout au long du temps de cela pour qu'elle atteigne son but : créer une arme de destruction ultime. Nina a développé une haine intense envers Zero pour avoir tué Euphemia et était déterminée à compléter ses recherches.

La situation a complètement changé lorsque Nina a été témoin de première main des capacités destructrices de son arme. Après avoir appris que sa création avait causé la mort de 25 millions de personnes lors du 2e Assaut de la colonie de Tokyo, Nina a été consumée par le deuil. Elle a finalement aidé Lelouch pendant le Zero Requiem en développant une contre-mesure contre sonn arme. Bien que Nina ait informé Lelouch qu'elle ne lui pardonnera jamais son rôle dans la mort d'Euphemia, elle lui a dit qu'elle devait trouver sa propre réponse. Tandis que Nina s'éloignait, Lelouch se disait qu'elle était une bonne personne. Finalement, Nina a lâché son obsession vers Euphemia et a surmonté sa haine et sa peur envers le peuple japonais.

Galerie Modifier

RéférencesModifier

  1. http://i.imgur.com/5h7juFD.png